Vous êtes ici :

Accueil>The Stones

The Stones

The Stones est un texte musclé, intelligent et subversif sur un phénomène actuel de société.

 

 

Une fille et un garçon se provoquent par des blagues jusqu’à une situation de non-retour. Sans savoir comment, ils se retrouvent tout d’un coup sur un pont au-dessus de l’autoroute. Ils ont ramassé des pierres auparavant au bord d’un étang. Ils regardent en bas. L’autoroute leur apparaît comme une artère d’un corps étrange ou circulent les automobilistes. Les jeunes se mettent à jeter des pierres sur les voitures sans plus penser aux gens qui sont à l’intérieur parce que c’est drôle, c’est cool, c’est super...
Cette pièce est tirée d’une histoire vraie qui s’est déroulée en Australie il y a quelques années.
Depuis la nuit des temps, les hommes transgressent les règles que leur imposent les pouvoirs du moment. D’ailleurs, les règles ne seraient-elles pas faites pour être brisées ?  C’est presque un passage obligé entre la jeunesse et  l’âge  adulte.

« Énergie débordante, testostérone à ne plus savoir qu’en faire, rudesse indifférente d’un environnement minéral. La canalisation de ces forces brutes imprime à la fois l’argument mais aussi la forme de The Stones. Une forme qui fournit en quelque sorte une alternative à la fatalité : grâce aux exutoires qu’offre l’expression artistique, on n’en n’arrive pas là. Il est vrai que la maîtrise des interprètes impressionne. De même que l’utilisation astucieuse de l’espace et des éléments de décors minimaux. » Katia Berger – La Tribune de Genève

 Avec :

  • Jeu et musique : Jon Ander Alonso (guitare), Judith Goudal, Léo Mohr (guitare et basse) Musique : Vladimir Delavigne (batterie)
  • Texte : Stefo Nantsou et Tom Lycos  Mise en scène : Michele Millner
  • Assistante à la mise en scène et préparation corporelle : Jeanne Pasquier 
  • Composition musicale : Sylvain Fournier 
  • Mouvement :  Urs Stauffer
  • Lumière : Renato Campora
  • Scénographie :  Jean-Louis Perrot
  • Costumes : Eva Heymann
  • Régie lumière :  Daniel Gomez
  • Régie son : Karine Pfenniger

 

Mentions obligatoires : Production : Théâtre Spirale
Avec le soutien de la Ville de Genève, de La République et du Canton de Genève, de La Loterie Romande, de la Fondation Stanley Johnson