3D

CIE H.M.G.
Cirque - ven. 13 novembre - 19H30

3D est un objet, une étrange bascule de trentetrois kilogrammes, alliant la ligne et le cercle. Comme un marin dans une barque, Jonathan Guichard s’y balance à l’extrême, oscille dans toutes les directions ou perd l’équilibre pour mieux le retrouver. Un défi à la pesanteur drôle, sonore et poétique !

Acrobate et fildefériste, Jonathan Guichard a inventé son propre agrès, un arc en bois de taille humaine traversé d’un fil en métal. Dans un corps à corps singulier, il le chevauche, l’apprivoise, l’empoigne, le retourne, le caresse, joue avec le tempo de la musique au plus proche du public. Car c’est aussi un agrès sonore : ça craque, ça bascule, ça groove, ça se danse  ! Accompagné d’un régisseur et véritable interprète, le circassien explore un rapport ludique à la matière, à l’espace, à l’autre et au son. Un univers inédit tout en finesse et délicatesse, où le jeu acrobatique se révèle simplement prodigieux.

Avec

Concepteur, compositeur, interprète Jonathan Guichard – Régisseur général Cyril Malivert – Sonorisateur interprète Mikael Le Guillou ou Cyril Malivert – Œil extérieur Etienne Manceau – Construction Cyril Malivert, Jonathan Guichard, Etienne Manceau, Jean-Victor Bethmont, Franck Breuil

Mentions obligatoires*

Production déléguée CIRCa, Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie ; Coproduction avec résidence Bleu Pluriel, centre culturel de Trégueux, CIRCa, Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie, Pôle Régional des Arts du Cirque des Pays de la Loire (Cité du Cirque Marcel Manceau et festival Le Mans fait son Cirque), Le carré magique, pôle national cirque en Bretagne, Théâtre de l’Agora, Scène nationale d’Evry et de l’Essonne ; Accueil en résidence Central del Circ – Barcelone (ES), Espace Périphérique (Mairie de Paris – Parc de la Villette), La Grainerie – Balma, La nouvelle Digue – Toulouse, Scène de Pays Lutxiborda – St Jean le Vieux, Theater op de markt – Dommelhof (BE) ; Avec le soutien de la SACD / Processus cirque, du programme européen POCTEFA / De mar a mar, de la DRAC Occitanie et de l’ENSIACET. © Mathieu Bleton