LES HYBRIDES HIPHOPÉES

- Danse
jeu. 12 mai - 20h30

Le festival gessien Les Hybrides Hiphopées revient pour sa 3e édition à L’Esplanade du lac avec une soirée qui s’annonce riche en surprises ! Au programme, deux pièces chorégraphiques qui abordent la notion d’échange, avec soi, avec l’autre, avec le monde. Entrez dans la danse…

La dystopie des heures creuses est l’histoire d’un duo de danse hip-hop et d’un mât chinois, portée par deux idéalistes rêveurs, Julien Gros et Nacim Battou. Ensemble, ils s’aventurent à questionner l’ennui, ce sentiment qui déjoue le présent et le rend plus palpable. Une invitation à prendre notre temps, comme un déf contre l’idée à tout prix. Commande du festival BreakThrough de Zürich, Nalc du chorégraphe Rafael Smadja mêle danse et musique pour mieux aborder la notion de communauté et du clan. Six interprètes s’accordent, se superposent, se contredisent et s’harmonisent pour mieux se comprendre et avancer ensemble. Attention talents !

Avec

La dystopie des heures creuses
Cie Ayaghma – Chorégraphe Nacim Battou – Interprètes Nacim Battou, Julien Gros – Technique Mathieu Guiseppi – Musique Matthieu Pernaud

Nalc
Cie Champloo – Chorégraphie Rafael Smadja assisté de Amaury Réot – Composition musicale et interprétation Yvan Talbot – Interprètes Branca Scheidegger, Yonas Perou, Ernesto Marquez, Giulia Esposito, Rafael Smadja – Lumières Alizé Barnoud, Rafael Smadja – Costumes Mélie Gauthier, Lisa Paris

Réserver
Mentions obligatoires*

La dystopie des heures creuses
Production Compagnie Ayaghma, chargée de production Camille Trotabas ; coproduction Théâtres en Dracénie-Draguignan, Le Sémaphore-Théâtre de Port de Bouc ; soutien et accueil en résidence Théâtre du Rond-Point Valréas, Art’euro, Le Sémaphore – Théâtre de Port de Bouc, Espace de la Confluence – Auriol, La Lolycircus, Théâtres en Dracénie – Draguignan
La Cie AYAGHMA reçoit le soutien de la DRAC PACA dans le cadre du projet ROUVRIR LE MONDE 2020 et d’ARSUD pour l’opération « Plateaux solidaires ».

Nalc
Production Association On the Good Foot ; production déléguée cie Tenseï ; production exécutive Ars Longa – M. Ecoeur, A. Ladeira ; coproduction Théâtre L’Oriental – Vevey, Nebia – Bienne ; soutiens Festival BreakThrough, Zurich Festival Les Chorégraphiques, fOrum Culture, Canton de Bern, Ville de Bienn.

©Yuri Tavares