VIA INJABULO

VIA KATLEHONG DANCE - AMALA DIANOR & MARCO DA SILVA FERREIRA - Danse
sam. 10 septembre - 21h
dim. 11 septembre - 17h

Née en 1992, la compagnie sud-africaine Via Katlehong Dance tire son nom du township où est née la culture contestataire pantsula. Depuis, le groupe invite des chorégraphes à travailler avec eux, mélangeant de façon inédite les traditions et sa propre démarche, métissant les contestations et les voix.

Via Injabulo mélange les prouesses techniques et rythmiques des Via Katlehong avec deux chorégraphes invités à leur écrire chacun une pièce : Amala Dianor et Marco Da Silva Ferreira, deux univers singuliers à la croisée des cultures. D’une part tradition, danse contemporaine et hip-hop chez le chorégraphe français d’origine sénégalaise qui s’inspire des histoires personnelles des interprètes pour écrire Emaphakathini , hommage à la liberté et à l’émancipation. D’autre part l’urgence brûlante de l’asphalte, l’actualité du clubbing et la mémoire des os dans førm Inførms du chorégraphe portugais. Une rencontre en deux temps pour une fusion poétique de l’altérité.

Avec

Chorégraphie première partie Amala Dianor – Chorégraphie deuxième partie Marco Da Silva Ferreira – Danseurs Thulisile Binda, Julia Burnhams, Katleho Lekhula, Lungile Mahlangu, Tshepo Mohlabane, Kgadi Motsoane, Thato Qofela, Abel Vilakazi – Lumières Cárin Geada – Régisseur général Alexander Farmer – Directeurs de projet Buru Mohlabane, Steven Faleni (Via Katlehong)

sam. 10 septembre - 21hdim. 11 septembre - 17h

Mentions obligatoires*

Diffusion Damien Valette, Coordination Louise Bailly ; Production Via Katlehong Dance, Damien Valette Prod ; Coproductions (en cours) : Maison de la Danse – Lyon, Théâtre de la Ville – Paris, Chaillot Théâtre National de la Danse, Festival DDD – Teatro Municipal do Porto, Le Grand T – Théâtre de Loire-Atlantique, Créteil – Maison des Arts, Festival d’Avignon ; Coréalisation avec l’Esplanade du lac ; Merci à la ville d’Ekurhuleni, Département du sport, des loisirs, des arts et de la culture. © La Bâtie Festival