Le projet de territoire

Au fil de...

Le projet de territoire cette saison met le récit, les arts de la marionnette et le théâtre d’objets à l’honneur avec la complicité de la compagnie Les Décintrés (en costume).

Autour du passé ferroviaire de Divonne-les-Bains et plus précisément de l’histoire insolite et imaginée de La Maison du chef de gare, une aventure sensible et poétique va se déployer de septembre à mai. Une plongée dans l’univers fantasque de ces artistes qui nous fera entendre à nouveau les stridences du sifflet, sentir les panaches de fumée et le frémissement hâté des voyageurs en transit.

Au fil de… regroupe à la fois un projet pédagogique avec 10 classes du territoire, un projet d’ateliers de pratique amateur, plusieurs spectacles à L’Esplanade du lac et sur le territoire, une installation exposition et une déambulation spectaculaire. Attention mesdames et messieurs, départ imminent !

AVEC LES ÉCOLES DU PAYS DE GEX

Un peuple de voyageurs – ateliers et spectacles
Au fil de… est un projet pédagogique au long cours, à destination de 10 classes des écoles primaires et des collèges du territoire, pour les enfants du CP à la sixième. En tout, ce sont près de 250 enfants qui vont participer avec la compagnie à la transformation de la maison du chef de gare dont le mobilier sera littéralement colonisé par un petit peuple de voyageurs.

AVEC LES AMATEURS

Ateliers théâtre et marionnettes
Déambulation spectaculaire

Vous souhaitez partager l’univers artistique de la compagnie Les Décintrés (en costume), découvrir la technique de manipulation de marionnette portée et les bases théâtrales adaptées à cette technique ? Nous vous proposons de participer aux ateliers menés par la compagnie et de devenir, le temps d’une déambulation performative, un des personnages qui peuplent l’ancienne gare de Divonne.
Trois groupes seront constitués : un groupe adultes, un groupe parents-enfants et un groupe de lycéens. Chaque groupe participera à trois ateliers tout au long de la saison et à la restitution qui aura lieu les 16 et 17 mai 2020 avec l’ensemble des amateurs.

AVEC LE PUBLIC

La Maison du chef de gare
Samedi 16 et dimanche 17 mai

Emmeline Beaussier, Jean-Pierre Hollebecq et les complices de la compagnie nous invitent le temps d’un week-end à une installation plastique et une déambulation marionnettique ludique et poétique sur les quais de l’ancienne gare et dans la salle des pas perdus. Nous partirons à la rencontre de la vie de famille de l’ancien chef de gare et d’un petit peuple de voyageurs installés dans sa demeure.

SUR LE TERRITOIRE

S.I.M. (Service d’information sur la marionnette)

S.I.M. est une conférence animée et loufoque sur les techniques de manipulation de la marionnette, une forme brève poétique et burlesque pour présenter le travail de la compagnie sur le plateau de L’Esplanade et dans trois communes du territoire. Retrouvez la liste des représentations sur le site internet dès le mois de septembre.

UNE CRÉATION

UNE CRÉATION
Paule / À partir de 8 ans
La compagnie Les Décintrés (en costume) est accueillie en résidence et est soutenue par L’Esplanade du lac. Elle créera son nouveau spectacle Paule en février 2020 : une fable aigre-douce teintée d’absurde et de légèreté sur le dérèglement climatique et la possibilité de disparitions des mondes glacés .

AVEC MA MÉDIATHÈQUE

Initiation à la marionnette / Spectacle À partir de 6 ans

Dans le cadre du projet culturel d’agglomération du Pays de Gex, la médiathèque Correspondances accueille un projet d’initiation à la marionnette porté par la compagnie Stella Rossa qui rassemble cinq ateliers de pratique artistique et une création de théâtre de marionnettes Le Petit Chaperon rouge.
www.mediathequecorrespondances.fr

LA COMPAGNIE LES DÉCINTRÉS (EN COSTUME)

La compagnie Les Décintrés (en costume) est implantée dans le département de l’Ain, elle est codirigée par Emmeline Beaussier et Jean-Pierre Hollebecq.

Les Décintrés aiment penser qu’au théâtre la magie ne tient qu’à un fil et que la poésie est faite de gravité, d’humour et de légèreté. Littéralement tombés des cintres (partie située au-dessus de la scène permettant entre autres d’escamoter les décors), ils aiment s’affranchir de la boîte noire et se retrouver hors du théâtre pour inscrire leur travail dans d’autres configurations et susciter la rencontre. Les Décintrés aiment les objets, ils en jouent volontiers et leur font raconter des histoires, des mondes… Ils se situent à la croisée du théâtre, des arts de la rue, des arts visuels et du théâtre d’objets.