Le projet de territoire

LUCIOLES

Une nouvelle saison, un nouveau projet de territoire !

C’est vers les contrées du jonglage et de la lumière que la compagnie Déo, dirigée par Thibaut Mathieu, a imaginé ce nouveau projet de territoire intitulé LUCIOLES. Cet artiste autodidacte utilise depuis toujours le jonglage comme langage pour exprimer des émotions et des atmosphères. Souhaitant réunir sa jonglerie onirique lumineuse avec les notions de complicité, d’entraide et de coopération au sein de ce projet, Thibaut Mathieu s’est naturellement tourné vers les lucioles. Ces petits coléoptères, déclarés « trésor national » au Japon, produisant de la lumière qui leur sert surtout d’outil de communication pour se reconnaître et se retrouver. LUCIOLES regroupe à la fois un projet pédagogique avec 10 classes du territoire, un projet d’ateliers de pratique amateur ouverts à tous, des master class, plusieurs spectacles à L’Esplanade du lac et dans les écoles, et une installation vidéo finale.

LUCIOLES
Tout au long de cette année scolaire, la compagnie Déo, dirigée par Thibaut Mathieu, a conduit les élèves de 11 classes des écoles du Pays de Gex vers les contrées du jonglage et de la lumière. Souhaitant réunir sa jonglerie onirique et lumineuse avec les notions de complicité, d’entraide et de coopération, Thibaut Mathieu s’est naturellement tourné vers les lucioles. Ces petits coléoptères producteurs de lumière sont déclarés « trésor national » au Japon. Leur production lumineuse leur permet de communiquer, se reconnaître et se retrouver. Entre ateliers techniques et démarches artistiques, les élèves ont découvert et pratiqué ensemble la jonglerie, jusqu’à la création d’une partition jonglée et lumineuse. Ces belles performances donnent naissance à ce clip à découvrir dans le hall du théâtre, du jeudi 16 juin au samedi 9 juillet.

NOTE D’INTENTION
« Lucioles est tout d’abord une expérience pour ces nouveaux artistes en herbe. Tout au long de l’année, ils ont pu appréhender les étapes d’une création collective. Ils ont été spectateurs et sont venus visiter le théâtre afin de découvrir son fonctionnement, ses différents métiers et sa scène. Avec le concours de Jean-Michel Gardies, directeur technique du théâtre, nous leur avons montré comment fonctionne la lumière et l’intérêt de son utilisation. Ensuite est venu le temps de la transmission. Pendant plusieurs séances, ils ont pratiqué l’art de la jonglerie en réalisant des exercices de motricité, en travaillant le rythme, la patience ainsi que la dissociation. Nous avons ensuite mis en place des chorégraphies inspirées des sculptures cinétiques. Les objectifs étant la mise en avant du travail collectif et du faire ensemble. Valoriser le groupe plutôt que l’individu qui en ressort grandit de sa collaboration avec les autres. »

LE FILM
Le film présente les chorégraphies lumineuses créées par les élèves durant le projet. Répartis sur trois jours, les élèves ont tous pu réaliser leur création sur la scène de L’Esplanade du lac. A cette occasion, des captations ont été réalisées, permettant la projection de leur travail dans notre « Boite à Lucioles » conçue pour l’occasion. Les chorégraphies ont été effectuées avec des agrès et des ambiances différentes appuyées par la lumière de Jean-Michel Gardies.

LA COMPAGNIE DÉO

Artiste annécien autodidacte renommé dans le réseau du jonglage français et international, Thibaut Mathieu dit « Bach est, dès son plus jeune âge, passionné par cet art si particulier où se mêlent dextérité, patience et manipulation graphique. Il se forme aux côtés de jongleurs tels que Stefan Sing, Emilianno Alessi, Johan Swartvagher. Il participe à de nombreux événements en proposant des masters class dans le monde entier pour partager son expérience et approfondir sa méthode pédagogique. Sa recherche perpétuelle lui permet de créer un style visuel unique mêlant gestuelle et manipulation.